Une recette pour survivre : Positivez !

Vous êtes plutôt dans la team : « Les jours s’enchainent et se ressemblent » ou dans celle « Chaque jour est une opportunité pour faire de nouvelles choses » ? Le verre à moitié plein ou à moitié vide ?

Est-ce bien utile de vous expliquer dans quelle situation nous sommes en ce moment ? Bon juste en quelques mots : Télétravail – Incertitude économique – Ennui – Confinement – Coronavirus qui persiste et signe.
Autant de mot qui peuvent en décourager plus d’un. Pourtant cette épreuve va nous en apprendre plus sur nous même, sur ce que nous aimons et sur l’importance des relations humaines.

Tout est mental et chaque élément important de cette crise doit être perçu d’une façon différente.

  • Le futur

Ne dites pas : “J’ai peur pour demain”

Dites plutôt : “Le futur va être une aubaine”


Dans ce contexte de crise économique et sanitaire, le désespoir, la peur, les craintes peuvent apparaître et surtout se surmonter. Loin de moi à l’idée de vous conseiller de rester dans votre coin et d’attendre, soyez plutôt un acteur du changement, profitez de ce contexte hors norme et transformez-le en opportunité.
Votre peur ne doit pas être paralysante mais plutôt vous donner des ailes pour devenir un acteur majeur au sein de votre entreprise.

  • Votre état d’esprit

Ne dites pas : “Cette crise est un incendie”

Dites plutôt : “Cette crise est une opportunité”

Savez-vous que les personnes ayant un mental plus positif que les autres sont celles qui s’en sortent le mieux ? Facile à dire me diriez-vous, mais pas facile à faire. Et si pour vous encourager dans ce sens je vous racontais une histoire :

Savez-vous que la plupart des entreprises classées dans le Inc américain en 2008 avaient pour particularité d’être nés en 2001 après les attentats ? Car malgré l’incertitude elles ont réussi à faire de ce contexte une opportunité.

 

  • Prendre soin de vos collègues

Ne dites pas : “Bonjour, ça va ?”

Dites plutôt : “Bonjour, comment vis-tu cette situation ?”

Deux questions, l’une avec une réponse fermée (et soyons réaliste à 99% des cas nous répondons « oui »), l’autre avec une question ouverte. Cette question ouverte va donner l’occasion à notre interlocuteur de s’exprimer librement sur sa propre gestion de la situation. Et peut-être cela vous fera du bien réciproquement de partager vos peurs et de vous rassurer.

 

  • Pas de problème, que des solutions – Facilitez le travail à distance

Ne dites pas : “Le problème c’est que …”

Dites plutôt : “Ne penses-tu pas qu’il vaut mieux … ?”

Quand on vous fait une proposition, au lieu de mettre l’accent sur un problème, pourquoi ne pas proposer tout de suite une autre solution ? Travailler à distance, en télétravail peut rendre très compliqué toute discussion ou tout débat, autant ne pas perdre son temps avec les problèmes et proposer tout de suite une solution. Plus rapide comme technique.

  • N’attendez pas le 11 mai pour recommencer votre vie

Ne dites pas : “ça ira mieux le 11 mai”

Dites plutôt : “J’ai « ça » à faire jusqu’au 11 mai”

Plutôt que d’attendre la « libération », transformez l’attente en objectifs. Profitez de ce temps pour commencer des tâches que vous remettez à demain. Le 11 mai ne sera pas une libération. Vous reprendrez juste une vie « normale » avec son lot de bonheur et de petits imprévus.

 

  • S’inspirer en s’étonnant

Ne regardez pas le monde avec des œillères
Regardez-le avec curiosité

Petite panne d’inspiration ? Sensation de cerveau à vide ? Et si vous regardiez tout ce qui vous entoure avec curiosité en vous demandant pourquoi vous n’y avez pas pensé plus tôt ? Cela peut être une technique sympa d’un de vos concurrents, une mission à laquelle vous n’aviez pas pensé au sein de votre entreprise. Soyez curieux et étonnez-vous.


Des solutions, de la discussion, de l’inspiration, des objectifs, un mental de gagnant, voilà quelques recettes (qui ne sont pas magiques mais qui ont fait leurs preuves) pour tirer un bénéfice de la situation.


*Article inspiré du livre « Merci et Bravo » de Philippe Bloch.

Article suivantRead more articles

Laisser un commentaire