Quels sont les secteurs d’activité qui continuent de recruter ?

Mauvais temps pour les demandeurs d’emploi ?

Alors que de nombreux domaines d’activités, tels que la restauration, le tourisme, l’événementiel, continuent de subir la crise économique et sanitaire, d’autres secteurs s’en sortent mieux. Qu’ils soient indispensables à la survie du pays ou non, ces activités continuent de recruter, peut -être moins qu’avant, mais les recherches de candidats sont toujours actives.

Outre le domaine médical ou les start-ups en vogue en ces temps de crise (Doctissimo, Open ClassRoom …), dans cet article nous allons faire un focus sur de nombreux domaines d’activités qui ne connaissent pas (ou beaucoup moins que les autres) la crise.

Afin de réaliser cet article nous nous sommes appuyés sur des témoignages de professionnels, sur nos besoins actuels ainsi sur les offres disponibles sur le marché de l’emploi actuellement.

  • La grande distribution

Que ce soient les métiers d’employé libre-service (ELS), la caisse, la vente, les responsables de rayon, ce secteur d’activité n’a pas connu de crise pendant la période de confinement. La raison n’est même plus à expliquer, il s’agit de commerces de besoins de première nécessité.
Alors que depuis quelques années les prévisions quant à l’avenir de ce secteur ne sont guère optimistes, la grande distribution a prouvé aux consommateurs sa nécessité. Même si son modèle ne passe plus auprès des consommateurs (aujourd’hui ce secteur est accusé de pousser à l’hyperconsommation), la pente est déclinante mais tient bon.

  • Téléconseiller / Télémarketeur / Téléprospecteur

Les téléconseillers, télémarketeur ou téléprospecteur, peu importe le terme qu’on lui donne, ce métier ne connait pas la crise et qui plus est, est accessible aux demandeurs d’emploi sans diplôme. Que ce soit pour répondre aux questions des utilisateurs, les renseigner ou les démarcher, ce type de poste n’a pas été impacté par la crise et a pu se réaliser à distance. Toutes les entreprises vont continuer à avoir besoin de ces profils à la fois pour satisfaire les consommateurs mais aussi pour acquérir de nouveaux clients.

  • La Supply Chain / Logistique

Les responsables logistiques, les préparateurs de commande, les Gestionnaires de stocks, tous les acteurs du domaine de la logistique ont été mobilisés durant cette crise sanitaire. Même si le e-commerce a nettement baissé depuis ces deux mois, les entreprises continuent globalement de faire tourner leurs entrepôts ou de trouver des solutions de substitutions aux produits considérés comme n’étant pas des produits de première nécessité. Sachant que le développement du e-commerce conduit directement au développement des métiers de logistique, nous pouvons penser que ce secteur a encore de belles années devant lui.

  • Les poste d’indépendants dans le domaine du Commercial

Qu’ils soient Mandataires Immobiliers, Commerciaux, en Gestion de Patrimoine ou Courtier, ces professions d’indépendant ont le vent en poupe en ce temps de crise mais présente des éléments contradictoires. Alors que les salariés s’accrochent à leur CDI, les demandeurs d’emploi ou futurs jeunes diplômés, faute de trouver un CDI ou un CDD, se tournent de plus en plus vers cette typologie de contrat. Possibilité de cumuler l’assurance chômage avec les commissions le temps de démarrer, possibilité de gagner en un mois 3 fois le salaire d’un salarié classique, une plus grande flexibilité dans les tâches et les horaires ; les professionnels sont toujours friands de nouveaux candidats pour intégrer leurs équipes.

  • Le domaine de l’administratif, de la comptabilité

Les collaborateurs comptables, gestionnaires de paies, ou les assistants administratifs, ces métiers de chiffres et de paperasse n’ont pas été impactés dans leurs prévisions de recrutement. Même si la digitalisation et l’automatisation des tâches aura tendance à réduire le nombre de salariés de ce secteur, les recrutements continuent. De plus, les cabinets d’expertise comptable se sont largement mobilisés afin d’aider leurs clients à gérer la crise économique et sanitaire.

  • Les professions du digital

Community Manager, Développeur, Rédacteur Web, ces professions du digital n’ont pas vécu la crise de la même façon que d’autres acteurs de ce domaine. Les métiers liés au marketing de contenu se sont renforcés. Contrairement à la crise de 2008, les entreprises ont compris qu’il fallait absolument communiquer auprès de leur réseau pour les rassurer sur la crise. Les demandes de développeurs en free-lance se sont accentuées, les entreprises ou les particuliers ont profité de ce temps pour développer de nouveaux projets supports à leur activité ou de créer leur activité en e-commerce.

Dans une crise il y a toujours des gagnants. Même si la reprise totale prendra quelques mois, certains domaines d’activités, fort impactés, vont devoir absolument innover et trouver d’autres solutions. L’aspect positif est que l’emploi est toujours là, moins évident qu’avant certes, mais certaines professions ont imposé leur place et montré leur importance durant cette crise.


Et notre cabinet de recrutement “Trouve Moi un Job” ? OUI nous continuons notre recrutement, retrouvez nos offres d’emploi !

Article suivantRead more articles

Laisser un commentaire